Vous êtes ici : Accueil » Alleyras » Orange et la désertification rurale à Alleyras : la réponse de la direction (...)

Orange et la désertification rurale à Alleyras : la réponse de la direction toute en enfumage [MAJ avec plusieurs cartes]

D 14 août 2015     H 07:17     A mko     C 0 messages


agrandir

A nos différents griefs énoncés dans un récent article, et suite à la coupure de 3 jours d’Internet après un orage, nous avions déjà reçu une réponse bateau provenant du service clients qui ne faisait pas avancer d’un pouce. Aujourd’hui nous recevons celle de la direction dont nous relevons, celle de Clermont-Ferrand. Que nous dit-on ?

Sur la coupure d’Internet durant 3 jours le 18 juillet :

On nous dit que la panne ne serait pas due à un simple disjoncteur non réenclenché, et on parle d’une panne "sérieuse" qui nécessitait l’intervention de techniciens qualifiés. La panne a été détectée le samedi à 4 heures du matin, identifiée à 6h30 dans la foulée et tranquillement il a été décidé de la réparer le lundi suivant. C’est bien ce que nous dénonçons ! Donc AUCUNE REPONSE D’AMELIORATION DES DELAIS N’EST APPORTEE POUR LE FUTUR. Une nouvelle technologie est à l’étude pour pallier les incidents nous dit-on : Laquelle ? Dans quel délai sera-t-elle mise en oeuvre ? Là on se fiche encore de nous.

Sur la non couverture en téléphonie mobile sur toute la commune :

La c’est le pompon, on nous rabâche des généralités que l’on connaît déjà avec cette hypothétique recensement des dernières zones blanches par le gouvernement et on a le toupet de nous proposer la solution du module Femtocell, un dispositif qui se branche sur une Livebox Orange ou autre et qui permet de créer un mini relais 2 ou 3G. La seule condition c’est qu’Internet soit fiable et suffisant. Ce n’est pas le cas. La portée est strictement limitée à une ou deux pièces d’un bâtiment.

Autre grossièreté : figurez vous qu’Alleyras est considérée par Orange comme couverte à 100% de ses habitants sur sa carte officielle de couverture 2G et à 98% de sa surface. Et cette carte fausse a été reprise sans vérification par l’ARCEP, l’organisme de contrôle des télécoms qui chapeaute Orange. L’ARCEP qui vient de publier cette fausse carte de la couverture par les 4 opérateurs. Voici les chiffres et le texte de présentation du document officiel pour Alleyras :

Couverture des services 2G, 3G et 4G, par commune métropolitaine
Publication du 30/07/2015 - Taux 3G et 4G à décembre 2014, taux 2G à décembre 2013

L’ARCEP a mené, début 2014 en ce qui concerne les cartes de couverture 2G, et début 2015 en ce qui concerne les cartes de couverture 3G et 4G, des enquêtes visant à contrôler la fiabilité des cartes de couverture 2G, 3G et 4G. Ces enquêtes ont montré que les cartes de couverture des quatre opérateurs présentaient un bon niveau de fiabilité, c’est-à-dire que les services 2G, 3G ou 4G étaient quasiment toujours disponibles, à l’extérieur des bâtiments, quand les opérateurs affichaient une couverture sur leurs cartes, hormis quelques rares incohérences ponctuelles. Sur la base de ces cartes, l’ARCEP a calculé les taux de couverture présentés dans le tableau suivant.

JPEG - 199.6 ko
(La présentation est assez rude, nous avons dû traduire en image un extrait du tableur comportant des milliers de communes. Ci dessous le document officiel comportant toutes les communes de France (9Mo))
Zip - 8.3 Mo

En plus clair et en résumé sachant que les mesures sont effectuées à l’extérieur des habitations :

La commune serait couverte selon l’ARCEP la plus haute instance de régulation des télécoms en France :

En 2G

- Pour les abonnés Orange : à 96% en surface et à 100% pour ses habitants. TROMPERIE ! Des chiffres totalement farfelus qui sont pour la commune à peu près proches de 10 % en réalité et encore ! Le seul relais 2G Orange se trouve près de Saint-Bonnet de Monteauroux en Lozère et ne couvre aucune partie d’Alleyras. Il n’y a pas de relais Orange 2G à moins de 10 kilomètres sauf celui du mont Devès dont les antennes sont tournées vers le bassin du Puy à l’opposé de la vallée de l’Allier.

- Pour les abonnés Free Mobile : à 58% en surface et 46% pour ses habitants. Là encore TROMPERIE ! Comment est-ce possible puisque les accords en cours Free / Orange font que la couverture de Free Mobile est égale à celle d’Orange en 2G ?

- Pour les abonnés SFR : à 75% en surface et à 65% pour ses habitants. Là on est plus proche de la réalité. De plus le relais SFR relaie TOUT le trafic 2G des clients Orange et Bouygues dans le cadre de la mutualisation F-Contact en zones blanches de 2003 - 2008. Par contre la technologie de balayage des antennes qui entraine des coupures de réception périodiques auprès des usagers est très pénible et on ne peut parler de confort des communications mobiles. C’est une vraie galère en réalité même sur les zones dites couvertes. Le relais SFR dont il est question est implanté à Verdun près de Saint-Préjet d’Allier.

- Pour les abonnés Bouygues : 59% à en surface et 62% pour ses habitants. Ces chiffres ne sont pas très exacts : le relais Bouygues en question se trouve à Douchanez et n’arrose que le bourg d’Alleyras uniquement et un peu Aussac.

En 3G

- Pour les abonnés Orange : 98% en surface et 100% des habitants . Mais de qui se moque l’ARCEP ? Reprend-elle les chiffres fournis par l’opérateur ? Invente-t-elle ? Il y a tromperie !!! Chez Orange il n’existe pour la commune d’Alleyras AUCUN relais de radiotéléphonie 3G sauf celui situé près de Saint-Préjet d’Allier à Verdun qui ne couvre pas du tout la commune sauf au Pont entre le Relais Gare et l’hôtel du Haut-Allier grâce à un phénomène de diffraction des ondes à cet endroit. Tout autre endroit dans la commune n’est pas couvert. Donc nos propres relevés montrent que c’est 10% de la surface de la commune.

- Pour les abonnés Free Mobile : 0% en surface et 0% des habitants. C’était vrai à l’époque des mesures. Mais depuis le début de 2015 et la mise en service de l’émetteur 3G d’Orange à Saint-Préjet, et suite aussi à de nouveaux accords Free Mobile Orange, Free bénéficie du phénomène de diffraction au Pont d’Alleyras et on peut donc le capter sur une zone de 100 mètres de long.

- Pour les abonnés SFR : 52% en surface et 20% en population . Reflet assez fidèle de la réalité.

- Pour les abonnés Bouygues : 11% en surface et 8% en population. Chiffres assez fidèles.

En 4G

N’en parlons même pas.

Le dessous des cartes... réelles

Voici la carte établie par le CRAIG, Centre régional auvergnat de l’information géographique, de l’emplacement des relais de téléphonies mobiles en 2014 : nous y avons ajouté les zones de couverture réelles, non gonflées, en grisé. On s’aperçoit parfaitement qu’Alleyras a été oubliée des plans d’aménagement.

Confirmation ici avec la carte établie par les utilisateurs eux mêmes avec l’application Sensorly, la seule représentant la réalité. Pour Orange elle ne prend pas en compte l’itinérance du réseau mutualisé F Contact. Ici donc on passe par le mutualisateur SFR. Car Orange n’a aucun émetteur 2G sur la zone et donc aucune couverture. EN GRIS = AUCUNE COUVERTURE. On s’aperçoit que seul le bourg est couvert

Voici la même pour SFR

Voici la même pour Bouygues


Conclusion

On voit que les chiffres de couverture des opérateurs privés sont relativement exacts, quand à ceux de l’opérateur historique nous sommes en présence d’une ESCROQUERIE aux chiffres que n’a pas relevé l’ARCEP.

Nous venons d’envoyer une nouvelle lettre de protestation à Orange et une à l’ARCEP sur ce point scandaleux et lourd de conséquence pour la commune qui, non considérée en ZONE BLANCHE ne fera pas partie du plan de couverture que promet le gouvernement..

PDF - 114 ko

La galère continue pour Alleyras et confirme l’abandon de la commune en tous points.

La réponse de la direction d’Orange à notre lettre et article du 20 juillet :

JPEG - 805.3 ko

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter