Vous êtes ici : Accueil » Alleyras » Les sujets qui font la rentrée en Haut-Allier et à Alleyras

Les sujets qui font la rentrée en Haut-Allier et à Alleyras

D 11 septembre 2015     H 14:16     A Jean Le Blanc     C 0 messages


agrandir

L’été s’achève tranquillement, les premières fraîcheurs se font sentir et c’est avec nostalgie que nous repensons au soleil et à la chaleur estivale. L’été fut riche à Alleyras et en Haut-Allier, la rentrée l’est tout autant. En attendant que le brame du cerf et la cueillette de champignons ne s’invitent dans notre quotidien, faisons le tour des quelques dossiers qui font l’actualité de la rentrée.

Le premier d’entre eux est de loin celui le plus relaté dans la presse. Il s’agit du tristement célèbre éboulement qui occasionne le blocage de la RD40 et de la ligne de chemin de fer en contrebas depuis bientôt 6 mois.
Le Happening de protestation organisé par le Collectif des Usagers du Haut-Allier le 5 août dernier semble avoir fait bouger les lignes. En effet, devant la récalcitrance des différentes parties prenantes (CG43-WWF-SNCF) et face à la mobilisation citoyenne, le Préfet de Haute-Loire a décidé de s’occuper personnellement du dossier en demandant au Maire d’Alleyras ses pouvoirs de police.
L’idée que les habitants déblaient eux-mêmes les rochers autour d’un « déboulement citoyen » le 10 septembre a, de source certaine, fait réagir en haut lieu. La route RD40 devrait donc être rouverte le 11 novembre permettant une échappatoire en cas de temps « burlesque » cet hiver sur les plateaux.
Enfin, comme le titre le Midi Libre dans son édition du 11 septembre, « le bout du tunnel est en vue pour la ligne des Cévennes ». En effet, le 15 décembre la mythique ligne ferroviaire rouvrira et après les nouvelles phases de travaux récemment effectuées, la vitesse de passage des trains sera enfin relevée.


Le 5 Août sur le quai de la gare d’Alleyras avec France 3 Région

La présence attestée du loup en Haut-Allier

Le loup a récemment sévi à Escublac sur la commune de Saint-Haon et la polémique enfle autour du canidé... dévastateur. Des attaques avaient été relatées aux printemps en Lozère mais les derniers faits ont attesté de la présence du loup sur notre territoire. La brebis dévorée à Escublac a été victime du loup selon l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Les agriculteurs en première ligne face au loup demandent la prise d’un arrêté préfectoral qui autoriserait les tirs de prélèvement. Au niveau national, une réflexion s’engage sur les possibilités de faire perdre au loup son statut d’espèce protégée. 36 loups seront abattus en France cette année contre 24 l’an passé au titre de la régulation de l’espèce. Rappelons que la vallée du Haut-Allier et un couloir migratoire vers l’est (vers le Cantal) du grand canidé.


Vue sur Alleyras depuis la table de pique-nique de Pourcheresse

La réforme territoriale – la communauté de communes du Pays de Cayres Pradelles (CCPCP) vent debout

La loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) vise à réorganiser le maillage de collectivités territoriales. Par ce geste, le législateur entend réduire le nombre d’intercommunalités (avec un minimum de 20000 habitants) et favoriser ainsi leur capacité d’intervention. Dans les territoires de faible densité ou dont la moitié au moins des communes est située dans une zone de montagne, un seuil minimal de 5000 habitants serait appliqué. Avec 5200 habitants, la CCPCP souhaite rester indépendante et autonome. Le Conseil communautaire réuni le 23 avril dernier, a voté à l’unanimité le rejet d’une hypothétique fusion. En prenant cette décision, Mr. Braud (Président de la CCPCP) invoque le souhait de garder la main sur une fiscalité avantageuse (répartition de la taxe professionnelle) et de pérenniser la proximité avec les populations (centre de loisirs, portage de repas). Ce choix affiché d’autonomie se veut protecteur afin de conserver une gestion de proximité. N’y a t-il pas un risque d’isolement et de marginalisation face à la naissance à grande échelle de structures plus englobantes et plus puissantes ?

Dans le cadre de la réforme territoriale, nous appartenons maintenant à la région Rhône Alpes Auvergne dont la capitale régionale est Lyon. L’intégration à cette nouvelle structure régionale laisse aussi des interrogations quant à la réalisation d’investissements sur le territoire de Cayres Pradelles. La signature récente (31 août) du contrat de plan Etat-Région Auvergne 2015-2020 en Haute-Loire a permis d’engager des fonds colossaux sur 11 projets identifiés. Le Haut-Allier,le Pays de Cayres Pradelles et plus largement l’ouest du département n’apparaissent nulle part. Qu’en sera t’il maintenant que nous appartenons à une macro région ?


La nouvelle carte de notre région

Cap Vacances nourrit des projets ambitieux pour son village à Alleyras

La société exploitante du village vacances au Pont d’Alleyras a de belles ambitions pour développer et moderniser les infrastructures existantes. Dans la perspective de la levée des fonds nécessaires à la mue du village (4M€), la commune d’Alleyras (propriétaire des lieux) a transféré certaines compétences à la CCPCP afin de faciliter les demandes de subventions. Ce village vacances devrait devenir une référence en matière d’accueil touristique. Comme le mentionne Mr. Braud dans la Lentille, notre journal intercommunal, il s’agit de 40 emplois saisonniers et d’une manne touristique non négligeable pour l’ensemble du territoire. Mais voilà, le temps presse, il s’agit maintenant de boucler au plus vite le financement du projet, en particulier avant la fin de l’année et la naissance effective de la région Rhône Alpes Auvergne dont on ne connait pas les intentions d’investissement.

Le Parc Naturel Régional des Sources et Gorges de l’Allier – 2016 : création du Parc

2015 est l’année charnière dans le processus de création du futur Parc Régional au centre duquel trône Alleyras. Rappelons que le bourg d’Alleyras a été distingué l’an passé lors de l’écriture de la charte et fera donc partie des 30 villages remarquables du futur Parc. En février 2015, le projet a été validé par l’Assemblée Générale de l’Association de préfiguration. L’emblème du futur Parc a été aussi approuvé. Ce sont 5 années de travail qui devraient aboutir à la création du Parc en 2016. Alors que les habitants des territoires concernés se sont déjà prononcés lors de l’enquête publique, c’est maintenant au tour des collectivités territoriales de délibérer. Ce ne sont pas moins de 88 communes, 12 communautés de communes et 2 départements qui vont être amenés à se prononcer sur la charte du Parc. Notons que la CCPCP a pour sa part décidé à la quasi unanimité lors du Conseil Communautaire du 27 juillet 2015 d’adhérer au Parc Naturel Régional.
En 2016, si les délibérations locales sont concordantes, la charte sera transmise à l’État pour classement. Et enfin, si l’avis de l’État est favorable, le territoire des sources et gorges de l’Allier obtiendra son label et rejoindra le réseau des 51 réseaux PNR de France.


Emblème du futur PNR

Barrage de Poutès version 2020 – une référence mondiale en termes d’hydroélectricité

Voilà un projet beaucoup moins médiatisé et pourtant cité en exemple dans de nombreuses études spécialisées : « un projet responsable, innovant, et ambitieux qui pourrait faire école en France et en Europe ». Et Alleyras sera un des acteurs principaux de cette restructuration puisque la retenue d’eau principale se situe sur son territoire. D’ailleurs, le 22 juillet dernier, l’Etat français a attribué à EDF le renouvellement de la concession d’exploitation des trois barrages que sont Saint-Préjet/ Pouzas sur l’Ance et Poutès sur l’Allier. A partir de fin 2016, ce sont des travaux chiffrés à 20M€ qui vont être engagés par EDF sur trois ans. Le nouveau Poutès facilitera la circulation des poissons et des sédiments tout en garantissant la production d’électricité pour un bassin de population équivalent à 26000 habitants, soit celui du Puy-en-Velay et son agglomération.
Des interrogations demeurent : quel avenir pour les surfaces émergées alors que la retenue passera de 3500m de long à 350m (odeur, revégétalisation) ? Quelle sera l’incidence de la restructuration du barrage sur les taxes perçues par les collectivités locales ? Alors qu’Alleyras sera pendant trois ans au cœur des travaux, quelles mesures d’accompagnement seront proposées à la commune qui, rappelons-le, vit aussi du tourisme.

Le Projet d’éco développement du lac volcanique du Bouchet dans la tourmente

Alors que le coup d’envoi des travaux devait être donné mi-septembre, c’est un flou total qui entoure ce projet ambitieux de mise en valeur du lac du Bouchet et de ses abords. Ce projet porté par la CCPCP connait des oppositions locales prononcées, ce qui a même poussé à l’annulation fin août d’une réunion d’information. Le point principal de blocage réside dans la manière d’accéder au lac : route d’accès, parking... Mais voilà, là aussi le temps presse ! Les Subventions obtenues l’ont été pour des travaux précis dans un espace temps défini. Les modifications portées au projet doivent être mineures au risque de voir les financements publics retirés. A suivre.

Le GR470 – une randonnée sous le bout du doigt & sur notre territoire

Passé assez inaperçu, un nouvel itinéraire labellisé GR est naît en 2015 : le GR470 nommé Sources et Gorges de l’Allier. En 14 étapes et 200 km, il permet de relier Brioude aux sources de la rivière Allier en empruntant les gorges du Haut-Allier. Ce GR passe par la commune d’Alleyras. Sa particularité : l’ensemble des données du sentier est accessible soit sur un site internet, soit directement en téléchargeant l’application sur Androïd ou Apple. Les cartes, les fiches de renseignement, les points d’intérêts pour les visites, l’hébergement, les gares... tout est à portée de pouce. L’émission des Racines et des Ailes semble porter un intérêt tout particulier à cet itinéraire en cette rentrée 2015.
Pour compléter l’offre d’activité de plein air, notons une autre nouveauté 2015, l’espace VTT labellisé par la Fédération Française de Cyclisme (FFC). Une signalétique toute neuve est d’ailleurs en place sur l’ensemble du territoire communal.


Le GR470 à Prades

Pour compléter et achever ce tour d’horizon des sujets de la rentrée, notons que la Haute-Loire est à l’aube de la nouvelle saison de chasse ! Le 13 septembre prochain, la maison des chasseurs au Pont d’Alleyras va retrouver une animation et une agitation qu’elle n’avait pas connu depuis février dernier.

Nous vous souhaitons une belle rentrée et un bel automne !

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter