Vous êtes ici : Accueil » Alleyras » Renaud, notre ami emprisonné

Renaud, notre ami emprisonné

D 2 décembre 2015     H 22:20     A Jean Le Blanc     C 0 messages


agrandir

Il est un ami d’enfance, un compagnon de voyage, un amoureux de son village, un passionné de patrimoine et d’histoire, membre de l’association des Amis du Bourg d’Alleyras, rédacteur sur Alleyras Capitale, et il est emprisonné au Népal depuis le 17 octobre 2015.

Renaud Meyssonnier, 27 ans, part en mai dernier faire le tour du monde.
D’aucuns parleraient d’un voyage ; pour lui c’est LE voyage : il en a toujours rêvé.
Toute sa vie a été dirigée dans ce but : petit il ne se déplace pas sans un atlas sous le bras, plus tard il use les bancs de la fac d’histoire et patrimoine, et, diplôme en poche, il occupe un poste dans le recensement du patrimoine industriel ce qui lui permet de réunir les fonds.
C’est sac au dos depuis Monistrol-sur-Loire qu’il traverse Allemagne, Pologne, Ukraine, Russie, Mongolie, Chine, Laos Vietnam, Laos, Cambodge Inde et Népal.
Son voyage s’arrête brusquement à la frontière népalaise en octobre 2015 ; au moment d’acheter son visa il règle avec des dollars qui se sont révélés être faux, ce que Renaud ne savait pas ; arrestation au Népal, détention, procès, condamnation à un an de prison.

Après le choc de l’arrestation de Renaud le 17 octobre, la mobilisation s’organise.
- Début novembre, une association loi 1901, "Soutenir Renaud au Népal", a été créée et déclarée en préfecture pour venir en aide à Renaud et à sa famille
- un site internet est créé
- une page facebook est ouverte
- la médiatisation s’intensifie à compter du 1er décembre : l’Eveil, le Progrès, La Montagne, France TV, France Info, France Bleu

Les différentes actions entreprises sont mises à jour sur le site dédié :
http://www.soutien-renaud-nepal.fr/

Pour tous contacts :
contact@soutien-renaud-nepal.fr

Une mobilisation large s’est formée autour de sa famille et ses amis, nous vous invitons à la rejoindre.

Nous pensons à ses parents et ses frères que nous soutenons.
A toi, notre ami, nous sommes à tes côtés, nous pensons à toi, nous sommes mobilisés.

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter