Vous êtes ici : Accueil » La Nature » Barrage de Poutès - Alleyras : c’est parti pour 3 ans de travaux (...)

Barrage de Poutès - Alleyras : c’est parti pour 3 ans de travaux [MAJ]

D 29 août 2019     H 16:25     A la rédaction     C 0 messages


agrandir

Nous en avons beaucoup parlé et c’est enfin une réalité, les travaux de transformation du barrage de Poutès sont bien lancés. Ils s’étaleront sur trois ans et seront conséquents.

Une visite de chantier avait lieu ce 29 août en présence des associations pour la préservation de l’environnement, des élus, de la presse régionale, pour faire un point sur ce projet de rabaissement.

Une première vanne déposée la veille, amiantée, se fait grignoter en vue d’un traitement en usine de déchets

Parfaire le chemin d’accès à la plateforme de travaux au pied du barrage...

La grue de 400 tonnes destinée à soulever la deuxième vanne toujours en place

La Fédération de pêche, SOS Loire vivante, le Conservatoire du saumon, EDF et les élus disaient leur satisfaction de voir commencer les travaux, conséquence d’un dialogue entre toutes les parties depuis plusieurs décennies.

Roberto Epple de SOS Loire Vivante exprime sa vigilance sur la future gestion des périodes de remontée des poissons par EDF ou ses filiales :

 
Puis nous avons interrogé Sylvain Lecuna, chef de projet barrage de Poutès pour EDF, d’une part sur le financement des travaux que nous pensions EDF 100% et puis sur le fait qui nous paraît un peu étrange que même raccourci de 9/10ème le barrage puisse produire 85% de l’énergie délivrée jusqu’à présent. Sa réponse :

 
Un panneau indique la nature des travaux à l’embranchement de la route du Lombard vers Gourlong

A notre question : Est-ce qu’une fois le nouveau barrage achevé les abords de la retenue et de l’Allier seront rendus au public, pour la promenade et autre, il nous a été répondu que non, l’emprise passée sera toujours propriété privée d’EDF fermée. C’est ce que nous regrettons vivement.

Allez une petite visite souvenir de l’ancien barrage tournée par nos soins...

 
Les médias relatent :

- France Bleu Pays d’Auvergne : Nouveau barrage de Poutès - portes ouvertes pour les saumons sur l’Allier

- La Commère 43 : Nouveau Poutès - les vannes du barrage enlevées, tout un symbole

- Zoom d’ici : Barrage de Poutès - première phase des travaux en cours

- France 3 Auvergne :

 
[MAJ du 3 septembre]

Ce qui n’a pas été dit

Nous revenons sur cette présentation des travaux à la presse et aux élus après avoir interrogé d’autres parties concernées par le réaménagement du barrage. Deux choses essentielles et inquiétantes à ajouter :

1) Roberto Epple l’a presque suggéré dans notre entrevue, le "Nouveau Poutès" laissera - peut-être et sans doute - remonter les saumons venus de l’Atlantique en amont de Poutès mais QUE cette espèce d’après l’antenne locale de France Nature Environnement. Pourquoi ? Parce que c’est le seul type de poisson à avoir la force de remonter le courant au passage des deux vannes prévues du nouveau barrage : en effet bien qu’au niveau "naturel" de l’Allier, le deux passages seraient suffisamment étroits pour créer un courant tel qu’aucune des autres familles de poissons ne pourrait les franchir, ni les anguilles ni les autres. En consultant la doc officielle du projet "Nouveau Poutès réaménagé" un dispositif pour le passage des anguilles est pourtant bien prévu.

Alors où sera vraiment l’équilibre de la vie aquatique attendu après cette mise à niveau du barrage ? s’interroge cette association.

2) Les travaux sur le barrage ont généré sur tout le fleuve Allier jusqu’à Clermont-Ferrand un dépôt de vase morte tel que la vie des poissons en aval a été affectée et sur tout ce parcours selon les pêcheurs. Tout trajet en canoë est devenu également presque impossible, les rameurs remontant la vase à chaque coup de pagaie.

Un phénomène peut-être passager, le temps des travaux mais qui a une conséquence extrêmement négative pour les sports d’eau douce.


Voir en ligne : Le site officiel du "Nouveau Poutès"

Portfolio

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter