Vous êtes ici : Accueil » Alleyras » EDF bloque la mise en service du relais 4G d’Alleyras [MAJ]

EDF bloque la mise en service du relais 4G d’Alleyras [MAJ]

D 18 avril 2020     H 07:44     A mko     C 0 messages


agrandir

Attendu depuis plus de 20 ans par les habitants le relais de téléphonie mobile d’Alleyras n’est pas en fonctionnement à cause d’une société dite de service public. Voir notre mise à jour.

Installé par SFR, le permis de construire date de juillet 2019, il aurait dû démarrer avant 2020, en décembre dernier, mais pour des raisons obscures le délai avait été repoussé.

En tous cas les travaux débutés en février de cette année ont été mené de main de maître et rapidement par la société lyonnaise prestataire de service de l’opérateur téléphonique privé puisqu’elle prévoyait le démarrage le 3 avril.

EDF ENEDIS fait de la résistance

C’était sans compter sur la très mauvaise volonté des services locaux d’ENEDIS qui ont pourtant fait poser par leurs sous-traitants le compteur Linky nécessaire sur une ligne... hors tension.

Cette ligne, pourtant en excellent état puisque la fibre qui descend à Alleyras utilise ses poteaux, est installée entre le hameau d’Arzac et le site d’émission ex TDF depuis près de 60 ans. Il suffit de la reconnecter ou de réenclencher un commutateur sans doute extrêmement difficile à trouver.

En cette période d’épidémie pas d’urgence pour Alleyras dit ENEDIS

Les quelques clampins du Pont d’Alleyras et de Vabres aimeraient bien en ces temps confinés pouvoir appeler facilement leurs proches interdits de déplacements ou utiliser correctement leurs terminaux, smartphones, tablettes, TV et ordinateurs connectés à Internet, puisque c’est pratiquement obligatoire de nos jours. Ce n’est pas le cas à Alleyras avec les très faibles débits imposés depuis 15 ans par Orange.

Le médecin du Pont d’Alleyras fulmine

Le docteur Gabriel Rogez, qui a réaménagé son cabinet dans le cadre du Corona virus et dont la patientèle s’étend jusqu’à Saugues, est limité dans son quotidien : il lui est impossible de faire certains actes, de télémédecine par exemple, mais pas que, pour les échanges de fichiers contenus dans les dossiers médicaux c’est aussi la galère nous confie-t-il.

SFR obligé d’apporter son groupe électrogène

La semaine dernière l’opérateur est venu sur place peaufiner ses réglages et a du, en l’absence d’énergie, amener sur site son propre générateur électrique ! Un comble.

Alors faut-il se passer d’EDF et installer un système photovoltaïque ? Malheureusement dans nos vallées bien souvent humides et embrumées, avec la végétation de résineux alentours, avec la neige, l’efficacité d’une telle solution ne serait pas forcément optimale, et un service de téléphonie, essentiel pour les secours, ne peut se permettre des aléas de fonctionnement.


En conclusion : les habitants d’Alleyras et surtout des parties proches de l’Allier sont dépendants du bon vouloir d’une société de distribution électrique nationale qui les abandonne. ENEDIS sait parfaitement au moins depuis juillet 2019 qu’elle devrait mettre en tension cette ligne. Elle n’a pas bougé. Cela démontre la gestion calamiteuse de son réseau, au moins en Haute-Loire.

[MAJ du mardi 22 avril 10h15]

Très étrangement entre la parution de notre article samedi matin et ce jour, mardi 10 heures, le site vient enfin d’être alimenté. Témoin ces photos : le compteur Linky clignote enfin, l’armoire SFR est éclairée, et les ventilateurs destinés à son aération tournent à plein régime.

Loué soit la lumière divine !

GIF - 2.9 Mo

Que va-t-il se passer maintenant ?

Le relais 4 G est alimenté en secteur mais pas encore en fonctionnement. Apparemment le faisceau hertzien lui apportant les datas est installé et devrait fonctionner, il est connecté au site de Verdun à Saint-Préjet d’Allier.

Il suffit maintenant que les techniciens -pas forcément des ingénieurs- SFR, Orange et Bouygues se penchent sur le site, confinés ou pas, depuis chez eux ils peuvent travailler, et fassent les dernières configurations depuis Lyon ou Paris peu importe.

Donc le démarrage du relais devrait être imminent, surveillez vos portables.

Allez : cadeau !!! une vue panoramique depuis l’antenne...

JPEG - 1.4 Mo

[MAJ 2 du lundi 27 avril 2020]

La presse en parle et s’amuse... et il y a de quoi !

Le progrès du 27/04/2020 : Zizanie autour du relais de téléphonie mobile

JPEG - 2.4 Mo

Nous ne répondrons rien au maire. Les habitants se feront une opinion en lisant. Relevons quand même quelques fake news et incongruités, une à chaque paragraphe :

1) "L’électricité arrive au compteur mais le tout ne sera pas alimenté et mis en route tant que les opérateurs n’auront pas effectué les réglages de dernière minute" : Là c’est le pompon. Comment les opérateurs vont-ils faire "les derniers réglages" si l’installation n’est pas alimentée ?

2) "Le délai utlime est fixé à fin 2020" : FAUX il est fixé au 1er juillet 2020.

3) "C’est aussi le fruit de longues années de travail avec le Conseil départemental" : ON PEUT EN DOUTER. Le CD 43 n’a ni répondu positivement à nos demandes ni à celles du Conseil municipal au début du mandat : aucune étude, aucun émoi, aucune attention. Ce n’est que quand le plan New Deal est arrivé en mai 2018 que le département, poussé par JP Vigier, et le gouvernement a daigné faire faire des mesures sur place. Soit il y a deux ans.


Notez bien si vous avez bien suivi les épisodes que si un jour le relais fonctionne, tous les abonnés SFR mais aussi Orange et Bouygues en bénéficieront, y compris ceux de la myriade d’opérateurs virtuels style Auchan, Cdiscount, NRJ, Prixtel et consorts. Ceux de Free Mobile seront encore en itinérance sur Orange 3G en attendant la pose de leurs antennes.

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter