Vous êtes ici : Accueil » Loisirs » Amis du Bourg d’Alleyras : nouvelle équipe et fête écoparticipative le 9 (...)

Amis du Bourg d’Alleyras : nouvelle équipe et fête écoparticipative le 9 août

D 29 avril 2014     H 06:26     A mko     C 2 messages


agrandir

C’est une transition en douceur qui s’est effectuée en assemblée générale le 26 avril dernier au petit théâtre après le départ de la plupart des membres de l’ancienne équipe que tous les présents ont voulu remercier pour son investissement exemplaire durant tant d’années.

22 présents dont 3 conseillers municipaux et 6 excusés pour cette assemblée. Après la présentation des rapports moraux et financiers le nouveau bureau est élu puis sont désignés :

- Marie-Odile Legrand présidente,
- Estelle Petit trésorière,
- Paul-Emile Bardot secrétaire.

La fête du 9 août

La proposition d’une fête éco-participative concentrée sur le samedi de Marie-Odile sera mise en oeuvre :

- vendredi matin : montage
- vendredi soir : loto (animé par les jeunes)
- samedi matin : concours de boules (en triplette)
- samedi midi : restauration rapide
- samedi après-midi : "Alleyras a du talent", mettre en avant les talents présents dans la commune autour d’ateliers découvertes. Cours de cuisine, confection de pantins, peinture, danses folklo, démonstration de façonnage de poteries...
- samedi soir : repas traditionnel gourmand et campagnard confectionné au four à pain (plat, fromage, dessert). Les tables seront disposées différemment et la décoration de la place revisitée. Les danses folkloriques égayeront le repas.
- samedi 2ème partie de soirée : embrasement et bal
- dimanche après-midi : rangement + pique-nique de fin de fête entre bénévoles

Idées fortes :

- 1. un concours de pétanque sans lot organisé autour de triplettes
- 2. nouvelle disposition des tables sur la place pour le repas- en U
- 3. mise en place d’une zone délimitée pour danser
- 4. parquet et barnums ne seront pas montés – seule la buvette sera montée
- 5. afin de remplacer les plateaux jetables, il y aura achat d’assiettes creuses réutilisables
- 6. afin de remplacer les verres en plastique, il y aura achat de gobelets « logotés » et système de consignes afin que les verres soient rapportés
- 7. la fête aura une dimension communale. Aucune pub prévue en dehors de la commune
- 8. un menu simple : plat, fromage, dessert... à prix très raisonnable
- 9. abandon du vide grenier et du marché artisanal
- 10. une fête resserrée dans le temps et l’espace – 1 jour autour de la place de l’église
- 11. accentuation des décorations sur la place

Le projet porteur est l’aménagement des alentours du four.

N’oubliez pas de vous mettre à jour de votre cotisation : 8 euros par chèque pour la période 2013/2014 adressés chez Marie-Odile LEGRAND, le
Bourg / 43580 ALLEYRAS.

L’aventure continue, accompagnez-la !

1 Messages

  • Bonjour à tous,

    J’étais présent à cette assemblée générale puisque désireux de m’y investir et au vue la démission générale de l’ancien bureau [qui n’a eu de cesse de marteler qu’ils voulaient passer la main. Tous] j’étais prêt au besoin à prendre la présidence ou tout autre poste à ce nouveau bureau à élire. Etant membre d’autres associations je connais la difficulté de trouver des volontaires acceptant ces charges et j’étais assez content de proposer de mon temps et de mon savoir-faire]

    Je suis de ceux qui respectent un vote aussi je ne déclare pas (après coup) que l’élection du nouveau bureau a été truquée. Non.

    Par contre j’affirme qu’elle a été tronquée [tronquer signifie amputer, plus généralement qu’on a retiré/coupé une partie de quelque chose]. Mais alors, me direz-vous, qu’y a t’il eu d’enlevé à cette élection qui fait d’elle une élection tronquée ?
    Et bien ... non seulement son côté moral, mais également de son honnêteté. Deux petites choses qui devraient être le souci de tous.

    Pendant une heure et demi chacun a pût débattre de son envie, de ses idées, quant au futur de la fête du mois d’Août en particulier, et des objectifs de l’Association en général.

    1 heure et demi durant où les membres présents de l’ancien bureau ont continué à confirmer leur départ au complet et leur envie de voir d’autres personnes s’investir. Il en fallait 3 au minimum. Quatre se sont proposées. Mais juste avant de voter Marie-Odile demande la parole pour annoncer son désir de voir un « ancien » du bureau revenir au nouveau pour passer le témoin au mieux (?). Et là on a vu Paul-Emile proposer sa candidature sans aucune hésitation. Et pour cause.
    Les 3 personnes élues [Paul-Emile, Marie-Odile et Estelle] s’étaient rencontrées bien avant la réunion pour mettre au point ce pseudo retour [faussement réclamé pour un passage de témoin qui se serait fait tout aussi bien sans une (ré)intégration au nouveau bureau.] Je m’autorise donc à vous dire que :

    - Faire croire aux gens que l’élection était ouverte à tous alors que 3 personnes s’étaient réunies pour écrire un rebondissement de dernière minute. Scénario connu de leur clan [le mot est bien choisi] et non par le reste de l’assemblée et au vu de leur capacité de vote par le nombre important de leurs gens présents et des nombreux pouvoirs qu’ils détenaient, je dis que ça c’est malhonnête.

    - Clamer son départ des mois durant avant d’annoncer sa candidature 1 minute avant un vote [qui avait été _comme par hasard_ proposé à bulletin secret] sur le fond c’est réglo, sur la forme c’est immoral.

    J’estime avoir assisté à un hold-up. La fête sera celle d’un groupe d’amis des « Amis du bourg ». Un hold-up n’est ni convivial, ni porteur de bonnes choses.

    Demander aux gens de venir avec leur bonne volonté alors qu’en sous-main on œuvre pour s’accaparer les postes de décision me pose quelques soucis moraux.

    En conséquence j’annonce dans la tristesse que cette fête se fera sans moi. Je ne peux cautionner par ma participation et/ou ma présence ce qui c’est passé lors de cette assemblée générale. C’est dommage, moi et les miens avions pris le parti de la main tendu et désintéressée.

    Christophe COLPAERT.


    • Christophe,

      Je ne suis pas adepte des déballages publics mais les approximations et mensonges contenus dans ton commentaire ne me laissent d’autre choix que d’y recourir. Je pense que nous aurions pu contenir la frustration liée à ton non-élection au Bureau des Amis du Bourg de manière privée. Tu as cru bon d’en faire partager les lecteurs d’Alleyras Capitale. Je n’en vois pas l’utilité mais c’est ton choix.

      J’utilise donc un droit de réponse qui me parait essentiel pour que les lecteurs comprennent l’absurdité de tes propos.

      Tout d’abord tu te dis « désireux » de t’investir pour l’association. Une association pour laquelle tu n’as éprouvé que de l’indifférence voire du mépris pendant 10 ans. Alors que tu as été le plus proche voisin du chantier du four, pas une seule fois tu n’as dénié nous apporter une quelconque aide. Pas une seule ! Tu n’as jamais été promoteur de nos projets de fête, au mieux tu as été neutre au pire détracteur ! Qu’espérais-tu en venant claironner à l’Assemblée Générale un amour soudain pour l’association des Amis du Bourg ?

      Très clairement, je ne vois pas de quel droit tu te permets de juger du caractère moral ou honnête de cette Assemblée Générale. Les accusations que tu portes sont lourdes et je n’ai pas l’intention de laisser planer un quelconque doute sur la parfaite régularité de cette réunion.
      Les débats ont laissés la parole à chacun pendant près d’une heure et demie. Tu as eu ton heure de gloire, nous t’avons écouté et avons pris note de tes positions et en particulier que tu n’avais en réalité aucun projet. Ces échanges se sont faits dans l’écoute et le respect.

      Oui, je n’ai aucune honte à affirmer que j’avais prévu bien avant l’Assemblée Générale de me présenter à nouveau. Cela faisait suite à une demande de Marie-Odile pour assurer une transition dans la douceur. Ce n’était en rien un secret, et bon nombre de mon entourage le savait déjà. Et quand bien même aucune requête ne m’aurait été adressée, j’aurais été dans mon droit le plus totale de me présenter à nouveau, sans avoir à m’en justifier ! Où se trouvent alors la malhonnêteté et l’immoralité que tu dénonces ?

      Qu’est ce qui t’empêchait de mettre au point un projet comme Marie-Odile, Estelle et moi-même l’avons fait quelques jours avant l’Assemblée Générale ? Rien, absolument rien ! D’ailleurs peut-être aurais-tu dû y songer un peu plus tôt !

      Tu peux bien t’autoriser à dire ce que tu veux et les lecteurs auront la possibilité d’interpréter tes propos fallacieux comme ils l’entendent :

      - Si tu t’étais intéressé d’un peu plus près à notre association ces dernières années, tu aurais compris qu’il n’y a jamais eu de clan en son sein. J’en veux pour preuve, la diversité des membres qui ont évolué au sein du Bureau depuis la création de l’association.
      - Tu laisses penser de manière honteuse que les pouvoirs des membres non-présents ont été un moyen détourné de renverser le vote en notre faveur. Là encore, si tu étais mieux renseigné, tu aurais su que chaque pouvoir était justifié par un écrit signé du mandant. Pour ton information les pouvoirs ont représenté 15% des suffrages exprimés. Une fois encore, où se trouve la malhonnêteté ?

      Tu annonces avec tristesse que la fête se fera sans toi. Mais cela fait 10 ans qu’elle se fait sans toi, sans ton aide, sans un seul coup de main ! La situation ne va pas changer de ce côté-là ! Et au passage, cela fait 10 ans que nous vous tendons la main à toi et les tiens pour participer aux festivités !

      Avec seulement deux voix, il faut croire que les membres présents n’ont pas cru bon de bénéficier de « ton temps et de ton savoir-faire ». Tires-en les conclusions que tu souhaites ! Mais ne viens pas chercher des causes extérieures à un si faible score en essayant de nous rendre responsable de cette situation.

      Je peux comprendre qu’un échec répété à deux élections successives soit pénible mais cela ne te permet pas d’accuser, de mettre en cause et de calomnier.

      Je serai à Alleyras la semaine prochaine et me ferai un plaisir de reparler de tout cela avec toi. En attendant, je pense que ce débat fort peu intéressant ne concerne plus les lecteurs de ce site.

      Paul Emile BARDOT.

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter