Vous êtes ici : Accueil » Alleyras » Pont d’Alleyras : l’avenue de la gare à la dérive [MAJ]

Pont d’Alleyras : l’avenue de la gare à la dérive [MAJ]

D 23 mai 2018     H 12:49     A Jean Le Blanc     C 1 messages


agrandir

Nous avions récemment évoqué les Champs Elysées d’Alleyras pour qualifier le projet de réfection de l’avenue de la gare dont l’incroyable budget était déjà en 2016 de 325 290€. Jusque là nous souriions naïvement, tant ce projet était savamment étouffé et mené en catimini par le maire et son premier adjoint.

Voilà dorénavant que d’évolution en évolution, nous apprenons que ce budget est progressivement passé de 231 000€ en mars 2015, à 325 290€ en mars 2016, puis à 434 160€ en mars 2017 et enfin à 462 179€ en mars 2018 sans compter les avenants inévitables qui s’annoncent. Le budget nécessaire à la réalisation de ce projet a donc doublé entre 2015 et 2018.
Et d’ailleurs dans les fameuses brèves municipales récemment reçues, nous lisons ces quelques lignes d’une ambiguïté incroyable et dont seul le premier édile communal a le secret :
"Nous avons rencontré des difficultés qui ne pouvaient être constatées qu’au début du chantier puisqu’il a fallu modifier les circuits prévus (pour le réseau pluvial entre autres) pour des raisons dont la justification reste à vérifier."
Autant vous prévenir que d’un projet de l’ordre de 230 000€, nous allons passer à un projet qui devrait avoisiner les 500 000€.

Quel bon gestionnaire peut s’enorgueillir de monter un projet sur les bases d’un budget à 230 000€ et faire le constat trois ans plus tard que ce même projet atteint les 460 000€ (hors avenant) ? 230 000€ supplémentaires sans que personne n’ait accès aux raisons de cette augmentation impensable.

Et pour compléter le tout, la commune vient de contracter un emprunt de 300 000€ pour financer ce projet qui n’est finalement que bien peu subventionné. Au vu de cet emprunt, le contribuable est en droit de se demander si le montant des subventions va suivre ? Car si les travaux sont d’un montant de 462 179€ et qu’ils sont financés par un emprunt de 300 000€ alors il reste 162 000€ de subventions soit moins de 35%, c’est effectivement bien peu.

Alors pourquoi faire "une avenue" à 500 000€ quand tout semblait réalisable pour 250 000€ de moins il y a 3 ans ? Comment se fait-il qu’à ce jour, même parmi les élus, il n’en est pas un qui connaisse les détails précis du projet ?

Comme tout a été mené bien secrètement, nous sommes dans l’impatience folle de découvrir ces Champs Elysées voulus par le Maire.

Par dessus le marché, la mise en oeuvre des travaux a pris un retard évident. Commencés mi-février, les travaux devaient durer 3 mois. Alors certes, il y a eu des intempéries, mais cela ne justifie en rien le fiasco actuel sur l’avenue de la gare. Préparons nous à siroter cet été la spécialité des bars de l’avenue, le demi-poussière. A la bonne vôtre Monsieur le Maire.

1 Messages

  • "Comment se fait-il qu’à ce jour même parmi les élus il n’en est pas un qui connaisse les détails précis du projet"
    Surprenant et consternant qu’en ne connaissant pas le dit projet, la grande majorité des élus ait voté sans sourciller et sans interrogations pour le financement de cette avenue, il en est de même pour les 300 000 E qui ont été acceptés à la majorité.


Un message, un commentaire ?

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps