Vous êtes ici : Accueil » Environs » "Rapprochement" de la Haute-Loire avec la Loire : à l’ouest le Haut-Allier (...)

"Rapprochement" de la Haute-Loire avec la Loire : à l’ouest le Haut-Allier n’a plus qu’à faire sécession !

D 26 octobre 2019     H 16:09     C 0 messages


Cet un nouvel aveu de faiblesse total du conseil départemental de Haute-Loire qui vient de signer avec celui, très puissant, de la Loire une convention "destinée à rapprocher ces 2 départements voisins et à mutualiser certaines de leurs actions, pour faire des économies". On s’en étrangle de rire dans les gorges de l’Allier.

Les agents de Saint-Etienne ou Firminy vont-ils se déplacer vers le Haut-Allier pour aider Monsieur Marcon à presque 2 heures de route ? Rien n’est moins sûr... Mais bien entendu, cette convention n’est pas faite pour la zone ouest du département mais bien pour l’est et le centre, la capitalette du Puy, que désormais rien, depuis la création de la grande région, n’attache plus à Clermont-Ferrand la métropole auvergnate.

Les habitants du Haut-Allier, un pays "bien à part" si déconsidéré par les gens du creux ponot depuis des siècles, car tourné naturellement vers le Nord, vers Clermont et Paris, ou vers le sud, puisque sur les grands chemins historiques d’échanges commerciaux, et beaucoup moins vers Saint-Etienne Lyon, voisins très appréciés du bassin du Puy puisque les meilleurs fils et filles ou les plus curieux, partaient y faire carrière, en suivant la Loire et maintenant en utilisant la RN88 bientôt à 4 voies de bout en bout, ou la ligne de train vers St-Etienne récemment rénovée par Sieur Wauquiez. De plus les gorges de l’Allier, au caractère indépendant, possessions vers 1500 des seigneurs de Montauroux, furent farouchement opposées à l’évêché du Puy, suppôt des rois de France. Tout ceci est bien resté dans l’inconscient collectif des bonnes familles au pouvoir dans le coin.

Ainsi donc un premier rapprochement vient de s’opérer entre la Loire et la Haute-Loire, les 2 présidents ont du préciser aux conseillers départementaux réunis à Saint-Etienne, tu m’étonnes, que la démarche engagée ne vise pas à "une fusion", tu m’époustoufles.

Vivement que le Haut-Allier envisage un rapprochement vers la Lozère ou le Puy de Dôme. Puisque son département de tutelle nous laisse tomber : les gens d’Alleyras au centre des gorges vous en parleront.


Voir en ligne : La Loire et la Haute-Loire se rapprochent

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter