Vous êtes ici : Accueil » Environs » Du contournement de Langogne et de l’aménagement de la RN88

Du contournement de Langogne et de l’aménagement de la RN88

D 5 octobre 2021     H 10:31     C 0 messages


Eviter les hordes de poids lourds traversant la ville et les embouteillages en coeur de ville c’est l’objectif de cette déviation qui on l’espère n’aggravera pas la fréquentation des commerces et services alors que Langogne subit un exode de ses forces vives depuis une dizaine d’années vers la capitale de Lozère, plus près de l’A75.

Ils sont en très bonne voie puisque les élus langonais ont enfin à leur disposition un calendrier que leur a adressé le préfet de région Occitanie.

Contournement de Langogne :

- consultation des collectivités et concertation interservices (CIS), à l’automne 2021
- saisine de l’autorité environnementale, au premier semestre 2022
- enquête publique, au quatrième trimestre 2022
- arrêté de déclaration d’utilité publique, début 2023.

C’est ce que nous apprend le quotidien Midi Libre dans cet article :

Bonne nouvelle pour la déviation

1 Messages

  • Oui enfin du concret pour le contournement avec des dates.
    Oui mais Pradelles située a quelques kms de Langogne est oubliée je dirait plutôt ignorée. Malheur aux villes situées en limites des départements. initialement 3 departements sont touchés par le contournement de Langogne, la Lozère, la Haute-Loire et l’Ardèche, le problème c’est que le decoupage administratif donne 3 régions concernées, Occitanie, Auvergne et Rhône-Alpes. Heureusement depuis la réunion des régions le dialogue se simplifie et seulement deux regions doivent s’entendre et harmoniser leurs decisions et investissements. région occitanie avec Delga pour Langogne et région AURA Wauquiez pour Pradelles. Le contexte est posé et on arrive après 30 ans d’étude a un contournement Langogne illogique ignorant Pradelles. 800 camions / jour ne vont plus traverser Langogne mais vont continuer leur ascension sur 7 kms de routes sinueuses puis traverser Pradelles classé ’plus beau village de France’ . Tout les locaux vous le dirons, pas besoin de faire de longues et couteuses etudes pour comprendre que la solution existe en revenant sur un tracé qui emprunte un chemin a travers bois par le ruisseau de la genestouze en direction du petit village ardéchois de Lespéron. Pour cela espérons que Delga et Wauquiez vont écouter leurs administrés et s’entendre pour un projet commun.


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

le temps

sur twitter