Vous êtes ici : Accueil » La Nature » Balade du château d’Agrain par Alleyras : oh la passerelle !

Balade du château d’Agrain par Alleyras : oh la passerelle !

D 17 octobre 2020     H 17:28     C 0 messages


N’est-elle pas belle notre passerelle à l’automne ?

Si des vilains n’en voulaient pas, la voilà remise en place, bien assise sur les deux rives du ruisseau du Malaval, ce cours d’eau arrivant du plateau du Devès aux alentours de Mazemblard qui se jette dans l’Allier à Pont d’Alleyras, site justifiant le nom de Condate, un mot gallo-romain signifiant confluent, pour ce petit hameau de vallée calé sur la Via Bolena courant de Lyon, Feurs, Saint-Paulien à Bordeaux par le sud du massif central, Javols, Rodez et Cahors.

Le château d’Agrain, une des premières places fortes locales, faut-il le rappeler était là pour contrôler aussi les passages du Devès, ceux venant du col de Trespeux, puis Séjalières vers la Margeride et au delà de la Lozère.

Bon, bref une belle image de saison ! Non ?

Grand merci aux bénévoles.

1 Messages

  • Merci à tous ces bénévoles qui reconstruisent ce que des vilains ont détruit !
    Je pense à ce texte chanté d’Yves Duteil : Le Petit Pont de bois

    Tu te souviens du pont
    Qu’on traversait, naguère,
    Pour passer la rivière,
    Tout près de la maison,
    Le petit pont de bois
    Qui ne tenait plus guère
    Que par un grand mystère
    Et deux piquets tout droits,
    Le petit pont de bois
    Qui ne tenait plus guère
    Que par un grand mystère
    Et deux piquets tout droits.

    Si tu reviens par là,
    Tu verras la rivière
    Et j’ai refait en pierre
    Le petit pont de bois,
    Puis je l’ai recouvert
    De rondins de bois vert
    Pour rendre à la rivière
    Son vieil air d’autrefois,
    Puis je l’ai recouvert
    De rondins de bois vert
    Pour rendre à la rivière
    Son vieil air d’autrefois.

    Elle suit depuis ce temps
    Son cours imaginaire
    Car il ne pleut plus guère
    Qu’une ou deux fois par an
    Mais dans ce coin de terre,
    Un petit pont bizarre
    Enjambe un nénuphar
    Au milieu des fougères,
    Mais dans ce coin de terre
    Un petit pont bizarre
    Enjambe un nénuphar
    Au milieu des fougères
    Pour aller nulle part,
    Et pourtant j’en suis fier…


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter