Vous êtes ici : Accueil » Accès » Etat lamentable des RD 33 et 40 autour d’Alleyras : c’est un choix politique (...)

Etat lamentable des RD 33 et 40 autour d’Alleyras : c’est un choix politique avoue le département

D 28 juillet 2019     H 08:27     C 0 messages


Le grand chef du département a enfin parlé sur France 3 au sujet de l’état sidérant des petites routes dans le département et surtout, bizarrement, vers Alleyras, après et pendant les grosses chaleurs et suite aux circulations incessantes des énormes camions des chantiers de Poutès. Par endroits la chaussée est complètement et dangereusement décolée.

Mais le reportage de la chaine régionale, diffusé quand même au plan national, ne les fait pas voir, et filme surtout le réseau routier tout près de Cayres, en très bon état, lui.

Et pour cause, Jean-Pierre Marcon l’avoue lui même il y a deux techniques : l’enrobé (NDLR : réservé aux copains et à tout l’est de la Haute-Loire, Mézenc y compris), et une autre technique beaucoup moins coûteuse et plus fragile, qui nécessite les fameux GRAVILLONNAGES tous les étés (réservés aux pas copains, NOUS). Gravillonnage qui font se détourner cyclistes, motos et les autres véhicules de notre zone.

Tout s’explique ! Mais oui, nous ne cessons de la claironner ici, le département en charge aussi des routes a choisi d’ISOLER le pays d’Alleyras depuis des décennies. Et donc de tuer la commune. Nous en subissons les conséquences au quotidien.

Ce qui explique aussi l’effacement routier.

Il y a trois ans nous avons fait un dossier avec des relevés photographiques prouvant que l’information pour accéder à Alleyras était absente des grands axes, et même des petits, en l’absence de panneaux routiers, Nous avons interpellé, écrit, rencontré les "bonnes personnes" et malgré les sourires (en coin) et les promesses en guise de réponses, rien, absolument rien, n’a bougé. Pas un nouveau panneau signalétique, pas un remplacement de panneau illisible, rien.

On se moque de nous comme on se fiche d’Alleyras depuis des années au département.

Voici les excellentes explications de Marcon au sujet des routes qui "suintent" de la Haute-Loire. A Alleyras elles suientent pas, des plaques entières disparaissent. Mais tout va bien.


Voir en ligne : Haute-Loire : des routes fondues à cause de la canicule

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message

en bref


dans la presse


recherche


infolettre

naviguer par mots


le temps

sur twitter